La qualité de l'air se dégrade à Bruxelles  - Brian Selson - CC by 2.0

La qualité de l'air se dégrade à Bruxelles

Selon des mesures récentes, il s’est avéré que les bruxellois sont confrontés à une baisse de la qualité de l'air.

Les résultats de la mesure de la qualité de l’air montrent que la concentration moyenne de NO2 est supérieure à la norme européenne de 40 μg / m3. Les lieux où les mesures ont été effectuées concernent les routes à fort trafic, les espaces verts, les écoles, les hôpitaux, ...

La concentration moyenne la plus élevée a été mesurée à la sortie du tunnel Léopold II, en particulier à 66,7 µg / m3. La norme européenne est dépassée non seulement dans deux des neuf stations de surveillance officielles, mais également dans de nombreux endroits de la région.

Cette augmentation s’explique principalement par l'augmentation du trafic. La présence de verdure dans la ville apporte cependant une aération. Par exemple, 24 µg / m3 ont été mesurés dans le Bois de la Cambre.

 Ces fortes concentrations de dioxide d'azote causent des maladies cardiaques et pulmonaires et un risque de mortalité plus élevé.

Photo: Brian Selson - CC by 2.0

Joachim Lebeer

Par Joachim Lebeer

Publié le

Expertises liées