Les citoyens dictent la mobilité à Bruxelles ?  - Jean-Louis Zimmerman - CC By 2.0

Les citoyens dictent la mobilité à Bruxelles ?

« Make your Brussels Mobility », le panel citoyen organisé au sein du parlement bruxellois a publié une résolution ambitieuse sur l’avenir de la mobilité bruxelloise fin d’année 2017.

« Make your Brussels » est un projet de démocratie participative développé par le Parlement bruxellois. Dans ce contexte, l'objectif du panel citoyen « Make your Brussels Mobility », composé de 40 citoyens, était d’aboutir à des recommandations concrètes pour améliorer la mobilité à Bruxelles, en favorisant la rencontre et le débat entre citoyens bruxellois. Il s’est réuni les 21 et 28 octobre ainsi que les 18 et 19 novembre 2017.

Le panel a clôturé ses travaux le dimanche 19 novembre 2017. Les 40 panélistes, tous des citoyens bruxellois issus d’un tirage au sort, ont élaboré et voté une résolution citoyenne.

Cette résolution se décline en 5 points :

1. La communication

2. Le partage de l’espace

3. La carte « Mobilité »

4. Les politiques de mobilité

5. Le désengorgement de la ville

Le texte se révèle assez ambitieux, il propose notamment de :

  • Créer « une plateforme unique d'information sur l'offre de transports dans la Région » (p. 2) ;
  • « pour  autant que le gabarit de la voirie le permette, de développer des sites  dédiés à chaque mode de déplacement, adéquatement dimensionnés et  séparés physiquement, en tenant compte prioritairement de la circulation : 1°  des piétons, des cyclistes et des transports en commun ; 2°  des autres véhicules motorisés » (p.3);
  • d’imposer « la mutualisation des espaces de stationnement des institutions  publiques, des entreprises privées et de tout nouvel immeuble à habitations  multiples, lors de toute demande d’octroi ou de renouvellement d’un permis  d’environnement » (p.3) ;
  • de poursuivre « l’implémentation de la carte  « Mobilité » , de type MOBIB, donnant  accès à tous les moyens de déplacement et les services suivants , notamment : STIB ; De Lijn ; TEC ; SNCB ; Voitures partagées ; Vélos partagés ; Scooters partagés ; Taxis ; Utilisation de parkings de  transit à l’entrée de Bruxelles »  (p.4);

Le panel citoyen demande :

  • de « faire primer l’intérêt général sur les intérêts particuliers lors de  l’établissement de politiques et lors de prises de décision » (p. 5) ;
  • d'instaurer « un péage - cordon autour de Bruxelles, pour les non - Bruxellois, selon  un horaire et des modalités à déterminer, à un prix supérieur à celui de  l'utilisation des transports en commun, dont les bénéfices permettraient de  financer prioritairement les infrastructures de transports en commun » (p.6) ;
  •  de créer « des parkings publics de transit, aux grandes entrées de Bruxelles, sur  le territoire de la Région bruxelloise, comme alternative à ce péage : ces  parkings doivent être surveillés et équipés (toilettes, commerces, etc. ) » (p.6).
  • Et bien d’autres encore !     

Cette résolution a vocation à être ensuite débattue au sein d’une commission parlementaire créée à cet effet et composée de 15 députés.

Après les débats au Parlement bruxellois, ce texte sera transmis au gouvernement bruxellois, qui pourra intégrer ces recommandations dans son plan de mobilité « Good move ».

Pour en savoir plus: le site du Parlement bruxellois et la recommandation.

Photo: Jean-Louis Zimmerman - CC By 2.0

Camille de Bueger

Par Camille de Bueger

Publié le

Expertises liées