Prix Nobel d’économie : Compatibilité entre la croissance et le climat - Radio Santiago -  CC by 2.0

Prix Nobel d’économie : Compatibilité entre la croissance et le climat

Le 50e prix Nobel d'économie a été attribué lundi à William Nordhaus et Paul Romer, pour avoir « modélisé » l'effet de l'activité économique sur le climat.

Ces deux éminents économistes ont mis au point des méthodes destinées à « conjuguer la croissance durable à long terme de l'économie mondiale et bien-être de la population de la planète", a indiqué l'Académie royale des sciences de Stocklom.

Selon le jury, William Nordhaus, Professeur à l'université de Yale, a établi le lien entre l'activité économique et le climat sur la base de théories et d’expériences tirées de la physique, de la chimie et de l'économie.

Ces travaux servent notamment à prédire ou quantifier les conséquences des politiques climatiques, par exemple la taxe carbone.

Paul Romer, enseignant à la Stern School of Business de l'université de New York, a posé les bases de la théorie de "la croissance endogène". Il a montré comment "l'accumulation d'idées soutient la croissance économique sur le long terme" et mis en avant le rôle des forces économiques et des régulations dans "l'inclination" des entreprises à innover.

Photo: Radio Santiago - CC by 2.0

EQUAL partners

Par EQUAL partners

Publié le

Expertises liées