De nouvelles règles d'écoconception pour de nombreux appareils électroménagers à partir du 1er avril - Sheila Shund - CC BY 2.0

De nouvelles règles d'écoconception pour de nombreux appareils électroménagers à partir du 1er avril

Le nouveau règlement européen du 1er octobre 2019 établit des exigences d’écoconception pour les sources d’alimentation externe utilisées pour convertir le courant du secteur en courant de tensions inférieures.

Ce nouveau règlement européen pris en application de la directive de 2009 (2009/125/CE) établissant un cadre pour la fixation d'exigences en matière d'écoconception des produits liés à l'énergie est entré en vigueur ce 1er avril, ce n’est pas un poisson d’avril !

En application de cette directive, la Commission est tenue de fixer des exigences en matière d’écoconception pour les produits liés à l’énergie. Le produits liés à l’énergie sont ceux qui représentent un volume annuel de ventes et d’échanges significatif dans l’Union et qui ont un impact significatif sur l’environnement. Concrètement, il s’agit des smartphone, chargeurs de GSM, ordinateurs portables, tablettes, appareils électroménagers,… L’amélioration de leur conception d’un point de vue énergétique présente, en conséquence, un potentiel significatif d’amélioration réalisable sans coûts excessifs par une modification de la conception. En effet, la Commission indique que ces exigences d’écoconception doivent permettre d'économiser « plus de 260 TWh par an, d'ici 2030 ». Ce qui équivaut à « une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’environ 100 millions de tonnes par an ».

Les dispositions du nouveau règlement européen ont pour objectif de « rendre toute une gamme d'appareils électroménagers (…) plus efficaces sur le plan énergétique ». Afin de faciliter les contrôles de la conformité de ces dispositifs, les fabricants, les importateurs ou les mandataires doivent fournir, dans la documentation technique, les informations visées aux annexes IV et V de la directive 2009/125/CE.

Ces règles européennes de conception des chargeurs a pour objectif d'économiser «plus de 4 térawattheures par an (TWh/an) d'ici 2030 » ce qui entrainera « une baisse des émissions de gaz à effet de serre de plus de 1,4 million de tonnes équivalent CO2 par an ».

Photo: Sheila Shund - CC BY 2.0

Camille de Bueger

Par Camille de Bueger

Publié le

Expertises liées